Un otage de corsaire en 1712


Déclaration 25 du 24/09/1712 (AD Dainville, 4E52/1000, Baudier, notaire à Calais)

Jacques CORNEFOUTE (signe James CORNFOOT) matelot de la frégate le Georges de Hillay en Écosse, otage de la rançon de ladite frégate, amené au port de Calais par le capitaine Toussaint GAVELE commandant le corsaire dogre nommé le « Suprenant », parlant par l’organe de Guillaume LECUCQ interprète juré des langues étrangères en cette ville, ledit CORNEFOUTE tant en son nom que comme ayant charge et pouvoir de Georges SMITH capitaine de ladite frégate.

Il reconnait et confesse que ledit capitaine GAVELE lui a rendu et remis tous les effets généralement quelconques en quoi le tout puisse consister, que ledit GAVELE ou autres matelots de son équipage avaient pris, tant appartenant audit navire le Georges, qu’audit SMITH capitaine et autres matelots et gens de son équipage, même la montre dudit capitaine qui lui a été présentement rendue.

Ledit comparant tant en son nom que comme otage de rançon qu’en celui de son capitaine et gens de son équipage, tient entièrement quitte et décharge ledit capitaine GAVELE, ses armateurs dépositaires et autres, reconnaissant que le tout lui a été rendu à son contentement.

(bien lu GAVELE avec un seul L et suprenant sans r…)

 

1 commentaire

Classé dans bateliers et marins

Une réponse à “Un otage de corsaire en 1712

  1. Pingback: Un otage de corsaire en 1712 | Gén&eacut...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s