Accommodement d’une famille JENNEQUIN en 1739


Gros de St Omer, accommodement 18 du 05/02/1739 (4E5/902)

Jacques JENNEQUIN laboureur demt à Pihem, Jean François JENNEQUIN aussi laboureur audit lieu, Pierre JENNEQUIN laboureur audit lieu, se faisant fort de François DARRAS et Michelle JENNEQUIN demt à Helfaut et de Jean CARRE veuf de Marie Françoise JENNEQUIN demt à Fléchin père et tuteur des deux enfants d’icelle sa femme, et Antoine DELPOUVE laboureur demt à Fléchin mari de Jeanne Françoise JENNEQUIN frères et sœurs enfants et héritiers de Pierre et Anne BOULART.

Ils reconnaissent avoir fait partage des immeubles des successions de leurs père et mère…

Il est resté quelques prétentions de la part dudit DELPOUVE et une autre de la part dudit CARRE, au sujet de quelques arres d’une rente viagère qui était due à sa dite feue femme relativement à leur contrat de mariage.

Pour finir cette affaire, iceux JENNEQUIN et CARRE ont payé de jour comptant audit DELEPOUVE 80 livres.

Il est du audit CARRE pour causes dites la somme de 30 livres faisant cinq sixièmes et l’autre sixième reste à la charge desdits mineurs, laquelle somme ledit CARRE reconnait avoir reçu…

Au moyen de ce, lesdits comparants déclarent être égaux dans ledit partage et quittent l’un et l’autre de toutes prétentions…

Poster un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s