Incendie à Coulogne en 1701


Accord f.14 du 16/04/1701 (AD Dainville, Evrard, notaire à Calais, 4E55/159)

Jacques DE ROUBAY maréchal demt à la Chaussée, propriétaire d’une maison incendiée située à Coulogne avec un jardin et dépendances affermé au second comparant ci après nommé, moyennant 43 livres de loyer par chacun an.

Jean SAGOT aussi maréchal demt audit Coulogne d’autre part.

Le onze de ce présent mois, le feu a pris sur les quatre heures de relevée dans la maison ci devant parlé appartenant audit DE ROUBAY située audit Coulogne, occupée par ledit SAGOT et sa femme, lesquels étaient absents pour être allés à la foire de Guînes.

Laquelle maison le feu a entièrement consommé, et ledit DE ROUBAY était sur le point de faire procès audit SAGOT pour faire rétablir la susdite maison incendiée, seulement la grange ayant été conservée.

Pour cet effet il s’est informé de plusieurs personnes si le feu était pris par la faute dudit SAGOT, sa femme, domestique ou autre, il n’a pu avoir aucune connaissance… comment le feu peut avoir pris.

Pour éviter à un procès dont l’événement serait incertain, les parties se sont accordées en la forme et manière qui ensuit…

Sans accord la maison ne se rebâtirait pas, elle resterait vague et les loyers perdus…

Ledit SAGOT s’oblige de faire incessamment et le plutôt que faire se pourra rebâtir ladite maison incendiée de la même manière longueur et largueur qu’elle était, et sur les vieux fondements et murailles qui sont restés.

à cet effet fera ledit SAGOT toutes les avances nécessaires qu’il conviendra pour rétablir ladite maison tant pour achat des matériaux, main d’œuvre et autres…

Ledit DE ROUBAY signera et approuvera tous les achats et marchés, pour mieux ménager ses intérêts…

Pour ensuite ladite maison faite et parachevée, être le montant du cout sur les marchés et quittances déduits audit SAGOT sur les loyers de ladite maison, de laquelle icelui SAGOT jouira jusque et si longtemps qu’il sera « remplye » du montant de ce qu’il lui aura couté pour rétablira la susdite maison, à raison de ladite somme de 43 livres par an, pour après ledit SAGOT aussi rempli, ladite maison appartenir audit DE ROUBAY ou autres ayant droit ainsi qu’elle appartenait avant ledit incendie.

1 commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Incendie à Coulogne en 1701

  1. Pingback: Incendie à Coulogne en 1701 | Gén...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s