Vendue d’une famille BOUVERGNE en 1711

Gros de St Omer, vendue 13 du 30/06/1711 (4E5/665)

Vendue publique et volontaire faite à Leulinghem lez Estrehem, à la requête de Gilles BOUVERGNE laboureur demt audit Leulinghem veuf de Chrestienne LECLERCQ, ainsi que de Marc et Jean Jacques BOUVERGNE frères à marier audit Leulinghem Jacques eustache HOCHART laboureur demt à Estrehem et Marie Jacqueline BOUVERGNE sa femme, Jean BOUVERGNE aussi laboureur à Difques et Marie BOUVERGNE sa femme, Julienne Bazile GOIDOU veuve de Jean BOUVERGNE demt à Serques mère et tutrice de l’enfant qu’elle a retenu d’icelui, et ledit Gilles BOUVERGNE tant en son nom qu’en qualité de tuteur de Guillaume Joseph MONBAILLY fils mineur de Jacqueline BOUVERGNE, lesdits BOUVERGNE enfants et héritiers de ladite LECLERCQ, de plusieurs avesties de blé seigle scorion et de lentille, croissant au terroir dudit Leulinghem et à l’environ…

… à charge de payer les achats es mains de Giuslain HAUSSOULLIER demt à St Omer receveur de la présente…

Les vendeurs devront garantie du fourragement des troupes qui à cause de la présente guerre pourrait arriver pendant le temps que lesdites avesties seront sur terre et jusqu’à ce qu’elles soient enlevées et transportées hors du terroir et dimage dudit Leulinghem…

Premièrement :

– l’avestie de scorion d’une demi mesure séante au bout de la rue taye audit Leulinghem pour 23 livres 15 sols, demeuré à Wallerand LEPOIVRE, Me maréchal au Lart lez St Omer et Hubert BEHAGUE S marchand audit St Omer.

– une pièce d’avestie de blé de cinq mesures et demi ou environ à livrer par mesurage au prix de 37 livres 10 sols la mesure situé au Bilco deseure Estrehem, à Maximilien SERDOUBLE marchand sayeteur demt à St Omer et Louis Dominique ROBERT.

– sept quartiers ou environ d’avestie de blé à livrer aussi par mesurage situé au chemin allant à Quelmes au prix de 35 livres la mesure, auxdits Louis Dominique ROBERT boucher à St Omer et Maximilien SERDOUBLE.

– une mesure ou environ d’avestie de lé à livrer par mesurage situé audit lieu au prix de 38 livres 2 sols 6 deniers la mesure, auxdits Louis Dominique ROBERT et Maximilien SERDOUBLE.

– une avestie de blé contenant six mesures et demi ou environ situé au lieu nommé la tayonniere à livrer par mesurage au prix de 26 livres 5 sols la mesure, audit Wallerand LEPOIVRE et Hubert BEHAGUE.

– l’avestie de blé de sept quartiers ou environ à livrer que dessus audit lieu au prix aussi de 26 livres 5 sols la mesure, auxdits LEPOIVRE et BEHAGUE.

– deux mesures et demi ou environ d’avestie de blé situé entre Leulinghem et Hongrie au prix de 33 livres 15 sols la mesure étant en deux pièces à livrer par mesurage, auxdits LEPOIVRE et BEHAGUES à la caution solidaire l’un de l’autre, pour les quatre parties à eux adjugées en la présente vendue, pour lesquelles ils ont signé ici.

– une mesure d’avestie de scorion ou environ ainsi qu’elle se comprend et extend soit qu’il y ait plus ou moins situé audit lieu aboutant au chemin menant dudit Leulinghem à Hongrie pour le prix de 50 livres, auxdits Louis Dominique ROBERT et Maximilien SERDOUBLE à la caution solidaire l’un de l’autre, pour toutes les parties à eux adjugées en la présente vendue, pour lesquelles il sont signé ici.

– une mesure ou environ d’avestie de blé à lentille situé sous la tayonniere à raison de seize sols la mesure à livrer par mesurage, audit ROBERT à la caution solidaire dudit SERDOUBLE.

– une mesure d’avestie de seigle à prendre dans une pièce de huit mesures du coté vers mer, aboutant au chemin qui mène de Leulinghem à Hongrie pour le prix de 50 livres, auxdits LEPOIVRE et BEHAGUES.

14/07/1711, suite de la vendue.

– une pièce de cinq mesures d’avestie tant de blé que scorion situé proche des hayes d’Estrehem aboutant d’aval au chemin de Loeullinne à raison de 50 livres de la mesure à livrer par mesurage, auxdits Wallerand LEPOIVRE et Hubert BEHAGUE, à la caution solidaire l’un de l’autre, approuvant le prix être de 50 livres de la mesure.

1 commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Vendue d’une famille BOUVERGNE en 1711

  1. Pingback: Vendue d'une famille BOUVERGNE en 1711 | G&eacu...