Bail d’un moulin au Hautpont en 1743


Gros de St Omer, arrière bail de moulin 126 du 11/01/1743 (4E5/932)
Jean Robert COSSART meunier demt à Arque et Marie Madeleine GILLION sa femme prennent à titre d’arrière bail et louage de Jean François LASSEUR aussi meunier demt au faubourg du Hautpont de cette ville et Marie Jeanne LEMOINE sa femme, tout un moulin à vent à usage de moudre blé situé audit faubourg du Hautpont, derrière le corps de garde, et une maison située audit Hautpont, tenant d’un coté à la veuve Jean SQUESSE, d’autre à Marc DEVINCK, que ledit LASSEUR et sa femme avaient pris à bail du Sr Guillaume VANDENBOSSCHE connétable du même faubourg et d’Antoinette CARON sa femme par bail du 23/02/1741.
Bail pour en jouir le temps et espace de dix ans et demi continuels et qui restent à parachever du bail sus daté, à commencer leur entrée en jouissance à la chandeleur de cet an 1743 au rendage annuel de 300 livres.
Pierre François GILLION leur père et beau père laboureur demt audit Arques se porte caution et principal obligé…
Les arrières preneurs paieront les guets et centièmes ordinaires et entretiendront les vitres de ladite maison, étant mis auparavant en bon état, et devront les laisser en pareil et bon état à leur sortie à peine d’intérêts.
Ils paieront aussi les droits de vent sans déduction.
De plus les arrières preneurs devront entretenir ledit moulin de verges et entrebuts, chevilles et noyaux, pointes et fuseaux, voiles et marteaux, auquel effet ils se tiendront et suivront la prisée qui en a été faite à l’entrée en jouissance des dits arrières bailleurs…

Ils en louaient déjà la moitié depuis 1741 :

Gros de St Omer, convention 67 du 19/06/1741 (4E5/915)
Jean François LASEURE demt en la comté d’Arques et Marie Jeanne LEMOISNE sa femme d’une part.
Jean Robert COSSART meunier demt au moulin de St Bertin en cette ville et Marie Madeleine GILLION sa femme d’autre part.
Les premiers comparants sont locataires du moulin séant au Hautpont faubourg de cette ville, appartenant à Guillaume VANDEMBOSCH maitre bélandrier demt audit Hautpont, pour entrer en jouissance au 01/08/1741.
Ils consentent que les seconds comparants jouissent de la moitié avec eux tant dudit moulin que de la maison et autres édifices dépendant dudit moulin, à commencer audit 01/08 prochain.
Accord sous condition de payer la moitié du rendage annuel dudit moulin portant 150 livres… comme aussi de satisfaire à toutes les clauses et conditions stipulées audit bail à concurrence de la moitié…

1 commentaire

Classé dans moulins et meuniers

Une réponse à “Bail d’un moulin au Hautpont en 1743

  1. Pingback: Bail d’un moulin au Hautpont en 1743 | G&...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s