Convention d’héritiers QUEVAL en 1740

Gros de St Omer, convention 47 du 01/08/1740 (4E5/906)

Sr Marc QUEVAL vivant de ses biens demt au Loquin en Boulonnais, fils et héritier de Jeanne BUTOR à son décès veuve de Jacques QUEVAL d’une part.

Sr Jean François ALLIAME bailly de Monecove en Bayenghem y demt veuf en premières noces de Jacqueline QUEVAL et père et tuteur légitime de Jacques Philippe, Isabelle Jacqueline Françoise et Jeanne Louise ALLIAME ses enfants mineurs que ladite défunte lui a laissé, et avec lui Jean François ALLIAME son fils ainé âgé de 24 ans ou environ, lesdits enfants ALLIAME héritiers de ladite Jeanne BUTOR leur mère grande décédée au Loquin d’autre part.

Convention pour éviter toutes difficultés sur le fait de la succession de ladite feue Jeanne BUTOR.

Moyennant la somme de 639 livres un sol que les seconds comparants ont confessé avoir eu et reçu dudit Marc QUEVAL premier comparant, ils lui cèdent tous les droits et parts revenant aux dits enfants de feue Jacqueline QUEVAL dans la succession mobiliaire de ladite défunte Jeanne BUTOR…

…à charge de toutes dettes obsèques et funérailles de la même succession.

Il y a cinq quartiers de pré à Journy et trois quartiers plus ou moins à labour en la vallée d’Hauteplancque, occupés par Berthelemy BAYART qui ne sont point entré dans les partages, la moitié en appartiendra audit Marc QUEVAL et l’autre moitié aux enfants de sa dite sœur…

À l’égard d’une rente de neuf livres par an due par Jacques DELEMOTTE et de trois petites rentes à Alquines, il appartiendra aux enfants Jacqueline QUEVAL le quart de la dite rente de Jacques DELEMOTTE et la moitié desdites trois petites rentes, le tout à l’encontre dudit Marc QUEVAL à qui le surplus appartiendra.

Poster un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Les commentaires sont fermés.