Prise de possession de la cure de Surques en 1715

Prise de possession 34 du 25/02/1715 (AD Dainville, AUBERT, notaire à Ardres, 4E16/46)

Le 25/02/1715, pardevant nous Me Alexis AUBERT notaire royal et apostolique au diocèse de Boulogne établi à Ardres, est comparu Me Louis QUEVAL prêtre dudit diocèse de Boulogne, pourvu de la cure de Surques et Escœuilles son secours et annexe par ses lettres de provisions… sous la résignation faite à son profit par Me Daniel MOISON prêtre et dernier paisible possesseur de ladite cure et annexe…

…lequel nous a sommé et requis et avec nous Me Jean NOEL digne prêtre curé et doyen de Colembert de nous transporter présentement dans les églises de Surques et Escœuilles son secours et annexe, et là le mettre en possession réelle actuelle et corporelle de ladite cure et de son secours, fruits, profits, revenus et émoluments en dépendant, suivant et conformément auxdites provisions…

Nous étant tous transportés ensemblement dans l’église paroissiale de ladite cure de Surques et ensuite dans celle dudit Escœuilles son secours que nous avons trouvé ouvertes, ledit Sr doyen ayant pris par la main ledit Me Louis QUEVAL, l’a mis et installé avec nous en la possession réelle actuelle et corporelle de ladite cure de Sures et Escœuilles son secours, fruits profits revenus et émoluments d’icelle, tant par l’entrée faite dans lesdites églises, sons des cloches, prières faites aux maitres autels d’icelles, baisements desdites autels en signe de vraie possession, que par les sorties desdites églises sans contradiction ni opposition quelconque.

Ce faisant ledit Sr NOEL doyen et nous dit notaire avons fait et faisons très expresses inhibitions et défenses à tous qu’il appartiendra de troubler ni inquiéter ledit Me Louis QUEVAL en la possession et jouissance de ladite cure de Surques et Escœuilles son secours sur les peines et censures ecclésiastiques.

Ce faisant, sommes sortis des dites églises et au même instant lesdites lettres de provisions ont été remises en mains dudit Me QUEVAL, qui de tout ce que dessus a requis acte…

Fait en présence de Me Toussaint FAYOLLE prêtre et chapelain dudit Escœuilles, Me Louis François CRESPIN très digne prêtre et curé de Bainghen, de Me Jean ROHART greffier dudit Surques, de François et Jean QUEVAL, de Jean DELACHEVRE tous paroissiens dudit Surques et autres…

1 commentaire

Classé dans religion

Une réponse à “Prise de possession de la cure de Surques en 1715

  1. Pingback: Prise de possession de la cure de Surques en 17...