Apprentissage de boulanger en 1681

Gros de St Omer, accord 151 du 21/01/1681 (4E5/475)

Pierre CORBAULT Me boucher en cette ville d’une part.

Phles PAGART Me boulanger en icelle ville d’autre part.

Le second comparant promet de nourrir et alimenter par l’espace de deux ans Jacques CORBAULT fils dudit Pierre et pendant ledit temps lui apprendre le métier de boulanger au mieux que lui sera possible, pour à la fin desdits deux ans le rendre capable de passer maitre…

… à condition qu’il lui rendra bon et fidele service comme apprenti dudit métier.

Pour ce, le dit premier comparant promet payer audit PAGART pour la première année d’apprentissage la somme de 125 livres… la seconde année étant gratis.

2 Commentaires

Classé dans apprentissages

2 réponses à “Apprentissage de boulanger en 1681

  1. jmg013

    Ce boucher n’avait-il pas confiance dans l’avenir de la boucherie, pour placer son fils en apprentissage chez un boulanger ?

  2. Bonjour 🙂
    J’ai regardé rapidement dans mes notes: Jacques avait un frère (ainé?) Pierre surement le Me boucher marié à Nicole DUCROCQ, qui aurait pu hériter de la boucherie.
    Jacques était surement cadet et a peut être pu choisir sa voie…