Une manufacture de pipes à St Omer en 1717


Avec le salaire d’un ouvrier qualifié : 16 sols 3 deniers par jour.

.

Gros de St Omer, convention 16 du 27/04/1717 (4E5/713)

Marie ARDEBAULDE veuve d’Adrien COCHET demt en cette ville d’une part.

Ernoult BOUILLON pipier demt en cette ville d’autre part.

Les parties font entre elles les promesses set conventions suivantes.

Le second comparant s’est engagé pour le temps de trois ans à commencer au premier juillet prochain au fait de la fabrication des pipes… pour le profit de la première comparante, et de gouverner ladite manufacture qu’elle veut faire en ce regard, et régler et enseigner les ouvriers qu’elle voudra y employer, le tout bien et dûment.

La première comparante, de son coté, promet de l’employer pendant le susdit temps, tant en hiver qu’en été, et de lui payer 16 sols 3 deniers par chacun jour qu’il travaillera, ce qui se paiera à la fin de chaque semaine.

Et pardessus ce, lors de la cuisson des pipes, il sera nourri aux frais de la première comparante, et lui sera donné à chaque cuisson deux pots de bière.

Si le dit second comparant vient à sortir avant ledit temps de l’hôpital général où il est employé, ladite première comparante devra lui donner à travailler à la rétribution avant dite.

.

Les précédents salaires journaliers trouvés ou calculés, dans le Gros de St Omer :

Salaire d’un ouvrier faiseur de bateaux en 1675 (10 sols, nourri)

Salaire d’un peigneur de laine en 1706 (environ 7 sols 5 deniers)

Salaire d’un ouvrier qualifié en 1715 (15 sols, il est premier ouvrier)

Salaire d’un ouvrier tabacquier en 1722 (4 sols 4 deniers)

Encore un salaire d’ouvrier en 1722 (5 sols 9 deniers par jour, logé nourri)

Salaire d’un ouvrier en 1722 (plus de 6 sols par jour, logé nourri blanchi)

Salaire journalier d’un bailly en 1730 (4 livres 10 sols)

3 Commentaires

Classé dans Actes intéressants

3 réponses à “Une manufacture de pipes à St Omer en 1717

  1. Philippe Galamez

    Enfant, j’ai connu les ruines d’une fabrique de pipes à St Omer. Nous allions fouiller les décombres pour y trouver des restes de pipes cassées, faites de terre blanche, parfois ornées de motifs, comme une tête humaine sur le foyer de la pipe. La rue bordant cette ancienne fabrique s’appelle toujours la rue des Pipiers, et a ensuite été occupée par une clinique (ou une annexe de l’hôpital?), visiblement transformée aujourd’hui en résidence d’appartements. Peut être s’agit il de cette fabrique ?

  2. Mourad

    Bonjour,
    Je travaille présentement sur le journal de guerre d’un soldat canadien de la Première Guerre mondiale. En cherchant de l’information sur une fabrique de pipes à Saint-Omer dont parle le soldat, je suis tombé sur cette page. Lors de son arrivée à Saint-Omer avec son bataillon, le 4 septembre 1916, voici ce que J. A. Couture écrit: « Le 4, [avec tout le bataillon], nous laissons Watten pour nous rendre à St-Omer, qui est situé à 16 kilomètres d’ici. Nous arrivons à cette dernière place après avoir passé par ces endroits-ci : Serques, Houlle, Moulle, Tilques et St-Omer, qui est une très belle grande ville de près de 125,000 de population. C’est une ville qui est très propre, quoi que presque toutes celles que nous avons eu le bonheur de traverser l’était, mais celle-ci l’était plus spécialement. Nous passâmes devant la cathédrale qui est très belle, aussi devant la grande manufacture de pipes de plâtre connue de l’univers entier, tenue par Louis Fiolet. Nous fûmes tous servis de pipes que nous donnaient les employés qui se tenaient sur le bord de la route : de grandes et de petites pipes nous furent ainsi données. Nous étions très touchés de cette marque de délicatesse à notre égard puis nous prenons le train qui doit nous conduire à Albert, pour de là se rendre sur le front de la Somme où nous devons prendre part à la grande offensive qui se poursuit depuis près d’un mois. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s