Guillaume Félix BERNAMONT, titre sacerdotal en 1717.

Gros de St Omer, titre sacerdotal 7 du 21/09/1717 (4E5/712)

Louis BERNAMONT Me chirurgien juré de cette ville, damoiselle Antoinette Eufrosine VIDELAINE, père et mère de Me Guillaume Félix BERNAMONT acolyte au séminaire du diocèse de cette ville, damoiselle Anne Austreberthe VIDELAINE fille majeure jouissant de ses biens tante d’icelui et damoiselles Marie Thérèse Aldegonde, Marie Michel et Pétronille Angélique BOUGARD ses cousines germaines aussi filles majeures tous demt en cette ville.

Voulant ensemble favoriser ledit Me Guillaume Félix BERNAMONT et témoigner le contentement qu’ils reçoivent du bon et louable dessein qu’il a d’entrer dans l’ordre ecclésiastique, pour lui en faciliter le moyen et lui fonder un titre à ce suffisant, ils créent une rente de 150 livres de rente et pension viagère, à lui payer chacun an… du jour qu’il sera ordiné « soudiacre », dont la première année échera un an après, et ainsi continuer la vie durante dudit Guillaume Félix BERNAMONT…

Au paiement de laquelle rente les comparants, solidairement obligent :

– 14 mesures de terres au terroir de Thérouanne occupées par Jacques FAUQUEMBERGH, savoir cinq quartiers et demi de terre séant « au bois et briche », listant d’aval à la veuve Jean BRICHE, d’amont à Jacques MALLOT.

– item onze quartiers et demi séant au Flaque listant vers soleil et vers mer au Sr DE RAISMES, d’aval au chemin de Thérouanne.

– item trois quartiers séant au Cavet à la croix, listant d’amont à Pierre MAMET, d’aval à Jacques DELANNOY.

– item trois mesures au croc Mielet, listant vers soleil et vers mer à la veuve Jean BRICHE, du bout d’aval aux terres de St Jean au Mont.

– item cinq quartiers et demi séant au Bleu Bou listant d’aval aux héritiers Antoine MONTOIS, d’amont à Jean DE NEUVILLE.

– item cinq quartiers vers le bois St Jean, listant vers mer aux héritiers Jean BRICHE, vers soleil au Sr MARSILLE, d’amont à Simon DUCATHEL.

– item neuf quartiers listant d‘aval aux héritiers Jean ALEXANDRE, d’amont à Pierre THIBAUT, d’un bout vers mer aux terres de St Jean au Mont.

– et une mesure et demi quartier séant d’aval les bois de St Jean, listant vers soleil aux terres du collège de St Bertin, vers mer à Jean CHRESTIEN, du boit d’amont et d’aval aux terres de St Jean au Mont.

Et encore ladite Marie Thérèse Aldegonde BOUGARD en qualité d’héritière médiate ou immédiate de Jeanne GOGIBUS oblige sept mesures trois quartiers sept verges et demi et le quart d’une verge nommé le fief du bois Rivault à usage de labour séant vers la cense et place de Lannoy au terroir de Blaringhem, listant zud à ladite place, nort aux terres de la Pottrie, listant oest aux terres de Campagne, et 22 verges de terres au même lieu séant dessous la becque Deleloe, listant west aux terres Deleloe, aboutant zud à ladite becque, nort au terres de Lannoy..

… Sur tous lesquels biens ils accordent main assise, mise de fait et hypothèque…

Les comparants déclarent et affirment par ces présentes que lesdites terres leurs appartiennent et qu’elles ne sont chargées d’aucune dette, hypothèque ni charge quelconque, réservées les rentes foncières et seigneuriales.

Jacques FAUQUEMBERGHE laboureur à Herbelles, François ANSEL laboureur audit Herbelles, Guillaume LELEU et Jean François BOUCHIQUET laboureur demt à Blaringhem déclarent et certifient que les biens appartiennent bien aux premiers comparants et qu’ils ne sont chargés d’aucune dette, hypothèque… et valoir en revenu annuel 150 livre et plus… ayant estimé les quatorze mesures de terres ci-dessus au terroir de Thérouanne à la somme de 1875 livres et les huit mesures quatre verges et demi au terroir de Blaringhem à la somme de 2000 livres, compris la seigneurie du bois Rivault que ladite Marie Thérèse Aldegonde BOUGARD oblige pareillement.

 

Poster un commentaire

Classé dans religion

Les commentaires sont fermés.