St Omer, CM DOMAIN X FAY en 1768

Gros de St Omer, contrat de mariage 79 du 03/06/1768 (4E5/1300)

André Joseph DOMAIN garçon majeur de droit demt à Leulinghem les Estrehem fils d’André charpentier demt audit Estrehem et de défunte Péronne DUSAUTOIR, assisté de son dit père et de Jean François RAMBURE ménager audit Estrehem son, bel oncle d’une part.

Anne Marguerite FAY veuve d’André MERLIER demt à Quelmes assistée d’Anne Jossine BREBION sa mère veuve en dernières noces de François RENIER, demt au hameau d’Audunthun paroisse de Zudausques d’autre part.

Quand aux biens desdits futurs époux, ils n’en font aucune déclaration, désignation ni spécification, pour se prendre l’un l’autre avec chacun leurs droits respectifs et dont ils sont contents, disant les bien savoir.

En considération dudit futur mariage pour l’affection et l’amitié qu’ils se portent, les futurs époux, l’un l’autre, se font par ces présentes donation viagère mutuelle égale et réciproque au survivant d’eux, de tous et chacun les biens meubles propres, acquêts et conquêts immeubles que délaissera le premier mourant, et qui lui appartiendront au jour de son décès, à quelques sommes qu’ils se puissent monter en quelques lieux qu’ils soient situés et de quelques natures et valeurs qu’ils puissent être, sans en rien réserver, excepter ni retenir, pour de tous lesdits biens jouir par le survivant sa vie durant…

Poster un commentaire

Classé dans 1768, contrats de mariages 1768, Saint-Omer, actes notariés

Les commentaires sont fermés.