Accord d’héritiers LEPRINCE en 1682

Gros de St Omer, accord du 23/12/1682

Pierre LEPRINCE laboureur à Seninghem d’une part.

Jean DUTHOIS mari de Marie LEPRINCE, fille et héritière de Thomas, Clément BAUWYN mari d’Adrienne LEGAY, fille d’Anne LEPRINCE qui est aussi fille dudit Thomas, Oudart PREVOST mari de Marie LEPRINCE, fille d’Antoine, icelui aussi fils du même Thomas, demt respectivement audit Seninghem et Coulomby d’autre part.

Accord pour mettre fin au procès intenté entre les parties au sujet des deniers de certaine rente portant en capital 400 florins Flandre créée par Jean SCHAPPE au profit dudit Thomas LEPRINCE, dont le premier comparant et Gilles LEPRINCE son frère ont reçu le rembours…

Moyennant la somme de 216 florins monnaie de Flandre faisant au courant 270 livres que le premier comparant promet payer, savoir audit DUTHOIS et sa femme 125 livres… pareils 125 livres à ladite Anne LEPRINCE ou ayant causes… et les vingt livres restant audit Oudart PREVOST… iceux seconds comparants, ledit BAUWIN se faisant fort de ladite Anne LEPRINCE sa belle mère, tiennent quittes et déchargent ledit premier comparant de tout ce qu’ils auraient pu prétendre à la charge d’icelui au sujet de la réception des deniers capitaux et accessoire de la susdite rente…

Le premier comparant promet en poutre payer tous les frais et débours résulté à cause dudit procès, et dus tant au procureur LERNOULT que le sergent à cheval FAIOLLE…

Fiacre LECOUSTRE charron demt à Harlette paroisse dudit Coulomby, gendre du premier comparant… s’oblige au paiement de la susdite somme de 270 livres comme caution et principal obligé de son dit beau père…

Poster un commentaire

Classé dans 1682, accords 1682, Saint-Omer, actes notariés

Les commentaires sont fermés.