Une VENTE GUILLEMIN à Calais en 1726

Vente du 28/12/1726 (AD Dainville, 4E55/251, Jacques MAUBAILLARCQ notaire à Calais)

Jean GUILLEMIN hostelain demt à Marquise et Susanne VASSEUR sa femme…

…Vendent à Pierre GERMAIN marchand à Boulogne…

…Le fond de propriété de deux tiers dans les deux tiers d’une maison rue Françoise, se consistant en cuisine, chambre haute et grenier dessus, cave dessous, cour, turie ( ?), écurie avec un puits commun avec la maison voisine, l’autre tiers desdits deux tiers étant restés pour le douaire des enfants des vendeurs…

… Tenant la totalité de ladite maison d’un coté de soleil levant aux héritiers et ayant droits de défunt MATRINGHEN, d’autre coté du couchant à la veuve et héritiers VILLY, d’un bout du midi au rempart de la ville et d’autre faisant face à ladite rue Françoise…

… Auxdits vendeurs appartenant du chef dudit GUILLEMIN comme héritier de François GUILLEMIN son père qui l’a hérité de François GUILLEMIN et Isabeau CAUX sa femme, ses père et mère, qui avaient acquis la totalité de la maison de Jacques BENOIST et Suzanne LEFRANC sa femme, d’Antoine CAROUILLE et Marie ADAM sa femme, par deux contrats, le premier passé pardevant devant Guillaume TRIBOU et Jean GUILLEMAT notaires royaux à Calais le 06/10/1664 et l’autre passé pardevant DELARUE et ANQUIER notaires au même lieu le 03/10/1667, ensemble l’aveu et dénombrement fait au roi de ladite maison par ledit François GUILLEMIN père des vendeurs daté du 18/06/1680…

Vente à charge de payer, à proportion de la part achetée, six livres de rente dont les deux tiers sont tenus et chargés envers André FLAHAUT demt en cette ville, comme aussi de payer et acquitter la part des cents et rentes dont ladite maison est chargée envers sa majesté…

Vente moyennant cinq sols de deniers à dieu aux pauvres, 15 livres pour la femme dudit GUILLEMIN vendeur, et de deniers principaux la somme de 390 livres, comptés et nombrés en bonnes espèces d’écus blancs et autres espèces ayant cours suivant l’édit…

Ladite Suzanne VASSEUR déclare renoncer à l’usufruit et jouissance qu’elle pourrait prétendre après le décès dudit GUILLEMIN sur le tiers réservé pour le douaire de leurs enfants…

Le Sr Claude Alexandre DESANGLOIS entrepreneur de la manufacture de laine demt en la ville d’Arras, créancier hypothécaire desdits vendeurs, déclare renoncer à l’hypothèque qu’il peut avoir acquis sur lesdites portions d’immeubles…

Bien entendu que les acquéreurs n’entreront en possession des parts vendues que du 15/03 prochain et non avant.

Poster un commentaire

Classé dans 1726 Calais, Calais actes aux AD

Les commentaires sont fermés.