Une vente à St Omer en 1737


Mais pourquoi à St Omer ? Les vendeurs et acquéreurs sont du Calaisis…

 

Gros de St Omer vente 214 du 19/01/1737 (4E5/874) à St Omer

Le Sr Philippe PORQUET négociant et ancien échevin de la ville de calais y demt et damoiselle Barbe DELAROCHE son épouse.

Vente au profit de Marc et Louis LEROY, demt à Pihen gouvernement dudit Calais, tant pour que pour Philippe et Jean Louis LEROY leurs frères absents, des fonds et propriété de six mesures trois quarterons et demi de terres à usage de labour et pâture situées en ladite paroisse de « Pihem » gouvernement dudit Calais… lesquelles les acquéreurs se sont contentés pour les occuper eux mêmes depuis plusieurs années…

Terres appartenant auxdits sieur et damoiselle PORQUET en conséquence de la sentence de retrait qu’ils en ont obtenu au siège royal dudit Calais en 1723 contre le Sr GRESY damoiselle Marie Jeanne COTTIN sa femme, acquéreurs du Sr Charles TALLEMANS cousin issu de germain à ladite damoiselle Barbe DELAROCHE, et auxquels sieur GRESY et sa femme lesdits sieur et damoiselle PORQUET ont remboursé le prix desdites six mesures trois quarterons et demi, moitié de 13 mesures trois quarterons de terres, suivant qu’il est justifié de la quittance à Calais, le 06/12/1723…

Vente pour en jouir par les acquéreur du 15/09 dernier… lesdits sieur et damoiselle PORQUET reconnaissent avoir été payés des acquéreurs des loyers desdites terres jusqu’audit 15/09 dernier.

Vente faite et moyennant cinq sols aux pauvres et de deniers principaux la somme de 1600 livres payés « en bonnes espèces de louis dor, louis dargent aians cours suivant les edits et declarations de sa majesté »…

Un commentaire

Classé dans Actes intéressants