Des héritiers DEVULDER en Flandre en 1727


Gros de St Omer, donation 10 du 16/09/1727 (4E5/791)

Damoiselle Marie Jeanne DEPRESLE dite COMPERE fille majeure usant de ses droits  demt en cette ville a acquis de Valentin DEVULDER et Anne MILOIR sa femme vivants demt à Ruminghem dix quartiers terres maresques amazées de maison situées à Pissengh Voorbrouq audit  Ruminghem, listant nort à la rue de Haeghelinghe, zud les enfants de Marand COUSIN, aboutant west à la rivière nommée Leet et oest à la midelbroucqstraete par contrat passé devant bailly et échevins de Ruminghem le 24/11/1706.

Elle a proposé de les donner aux enfants procédant du mariage desdits DEVULDER et MILLOIR, moyennant restitution des 250 livres convenus, sur quoi ledit feu  Valentin DEVULDER et sa seconde femme lui ont payé et rendu celle de 100 livres. Ainsi il ne restera plus à payer que 150 livres…

… donation par don entre vifs absolu et irrévocable aux enfants et petits enfants desdits DEVULDER et MILOIR… savoir un quart à Thérèse DEVULDER demt à Pitgam femme à Jean MARTHEN, autre quart à André BLACOL demt à Drincham fils de Marie Catherine DEVULDER du premier mariage d’icelle avec André BLACOL et à Marie Jeanne GOBIN aussi fille de ladite Marie Catherine DEVULDER du second mariage d’icelle, autre quart à Jacques COBIN demt à Brouckerque fils de Marie Anne DEVULDER, et le quart restant à Jacques BRAM fils de Pétronille VULDER aussi défunte, ledit BRAM demt à « Zudpeene ».

lesdits Jacques BRAM, Jacques COBIN et André BLACOL présents et acceptant la donation tant pour eux que pour ladite Thérèse VULDER et Marie Jeanne CODIN absents.

… à charge des rentes foncieres et anciennes, et à la condition de payer lesdits 150 livres restant, savoir 12 livres 10 sols à la St Martin d’hiver prochain, pareils 12 livres 10 sols un an après, et après et ainsi d’an en an jusqu’au parfait paiement des 150 livres.

Et la damoiselle DEPRESLE se réserve de se faire payer des 27 florins 19 patars qui lui sont dûs par les héritiers dudit Valentin VULDER et sa seconde femme, restant de 37 florins  2 patars qu’elle a payé pour eux à Louis HACHE le 22/05/1724.

20/09/1727 : Jacques BRAM et Marie Jeanne GODIN certifient qu’il n’y a pas d’autre enfant et petit enfant descendant de Valentin DEVULDER et Anne MLILOIR que ceux qui sont nommés audit contrat.

Poster un commentaire

Classé dans Actes intéressants