Ne pas laisser ses porcs vagabonder…


Visitation 58 du 27/07/1686 (AD Dainville, 4E76/56, SARRE, notaire à Guînes)

Marc MARTIN et Robert FRION laboureurs demt à Guînes, à la requête d’Antoine BOURSIER aussi laboureur audit lieu, déclarent avoir le jour de mercredi dernier 24 de ce présent, vu et visité certains dégâts faits par les porcs d’Antoine COLBRAN Me brasseur demt audit Guînes, ensuite de la prise desdits porcs dans le blé dudit BOURSIER.

Les comparants déclarent avoir apprécié les dégâts fait par lesdits porcs dudit COLBRAN dans les blés dudit BOURSIER à trente jarbes dudit blé gâtés, qu’ils estiment valoir pour le regard du blé en grains au nombre de trois quartiers de blé et pour la paille au nombre de vingt bottes… que ledit COLBRAN doit rendre et restituer audit BOURSIER…

… Dans lequel blanc blé il y court quelques peu de seigle…

De laquelle visite et appréciation lesdits comparants ont requis le présent acte pour servir audit BOURSIER…

1 commentaire

Classé dans Actes intéressants