Vente DUPONT BECLIN en 1713

Vente du Gros de st Omer du 16/11/1713

Jean DUPONT  laboureur, Pierre Antoine DUPONT marchand brasseur, Jean Baptiste et Pierre François BECLIN, François WATTEL Marie Anne BECLIN sa femme, Antoine Joseph PARIS Catherine Thérèse BECLIN sa femme, iceux aussi laboureurs, Pierre DUPONT maréchal Marie Antoinette BECLIN sa femme et Pétronille BECLIN à marier tous demt à Blendecques sauf ledit Pierre Antoine DUPONT en cette ville, lesdits DUPONT et BECLIN enfants et héritiers d’Anne GOEUDIN à son trépas veuve de Jean BECLIN demt audit Blendecques.

Moyennant vingt messes de requiem au soulagement des âmes des fideles trépassés, au denier à Dieu vingt trois livres, au vin du marché vingt livres et pour deniers principaux 1625 livres reçus de Robert GOIDOUX bailly dudit Blendecques y demt et Marie Madeleine GOEUSSE sa femme, vente d’un manoir amazé de maison chambre grange et étables contenant six quartiers ou environ situé audit Blendecques, « amoeubly de plusieurs arbres » listant d’amont à la rue qui mène des moulins d’Alger (= le moulin d’Alguière ?) à St Omer, d’aval à Jean GUEUDIN, aboutant vers soleil à la rue allant à l’église et vers mer à une piedsente allant aussi à ladite église, tenu en coterie de la seigneurie du Ballin audit Blendecques, procédant auxdits vendeurs de la succession de ladite Anne GOEUDIN leur mère.

Ladite Anne GUEUDIN / GOIDIN avait fait un testament peu avant:

Testament du 08/04/1713 passé devant maitre Jacques François DUPONT prêtre curé de Blendecques en présence de Robert GOIDOUX bailly et Mre Robert Hubert chirurgien témoins requis.

Anne GOIDIN veuve en dernières noces de Jean BEQUELIN demt à Blendecques, en son lit malade.

Elle veut être inhumée dans la chapelle de la Ste Vierge en l’église de Blendecques proche la sépulture de ses parents.

Elle veut qu’un an après son décès soit célébré un service anniversaire dans l’église dudit Blendecques pour le repos de son âme, voulant de plus être recommandé au prore tous les dimanches pendant le terme de deux ans. Elle veut que soient célébrées 2000 messes de requiem le plus tôt qu’il sera possible pour le repos de son âme et de ses parents trépassés.

Elle donne à l’église de Blendecques une demi-mesure de terre à labour … à condition que le jour de son trépas sera chanté annuellement un obit solennel à vigiles et commendaces pour le repos de son âme et de ses parents trépassés…

Elle donne à Pierre BEQUELIN son fils la meilleure cavaille ou tel autre cheval qu’il trouvera être le plus convenable en récompense des grands services qu’il lui a rendu pendant son infirmité et maladies.

Elle donne à Pétronille BEQUELIN sa fille une vache et un veau à choisir pareillement à cause des grands secours qu’elle a reçu pendant son infirmité et maladies.

Les donations qu’elle fait auxdits Pierre et Pétronille BEQUELIN ne devront pas être pris en compte dans le partage qui sera fait avec ses autres enfants.

08/10/1755 : le Sr Joseph HACOT Me chirurgien demt à Blendecques procureur d’office de la haute moyenne et basse justice qu’ont mesdames abbesse et religieuses de Ste Colombe audit Blendecques apporte ledit testament à VANEECKOUT l’un des notaires pour l’enregistrer…

1 commentaire

Classé dans Actes intéressants, moulins et meuniers

Une réponse à “Vente DUPONT BECLIN en 1713

  1. Pingback: Vente DUPONT BECLIN en 1713 | Rhit Genealogie - Genealogiste Familial Professionnel | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s